Avec ma nouvelle voisine

Résumé : A plus de 64 ans, ma jeune voisine me fait jouir (1)

En ce beau dimanche de septembre, je reçois la visite de mes nouveaux voisins, lui, Gérard 32 ans commercial est un bel homme brun, très sportif qui doit plaire aux femmes, elle, Sophie 25 ans est une belle brunette aux yeux verts travaille en milieu hospitalier.

Un peu surpris de leur visite, je les reçois au bord de la piscine et je leur propose une boisson.

Comme il fait déjà très chaud, ce sont les boissons fraîches qui remportent toys les suffrages.

-Ça doit-être agréable la piscine par ces chaleurs, me dit Sophie.

Je lui répond :

-Si ça vous dit, vous pouvez en profiter,

-Ça ne dérange pas

-Pas le moins du monde

-Alors, je vais passer un maillot et je reviens

En attendant son retour, nous bavardons Gérard et moi. Il m’apprend qu’il a un tournois de tennis cet après-midi.

Les minutes passent et voilà Sophie qui revient enveloppée dans un drap de bain qu’elle enlève aussitôt pour descendre dans la piscine et s’exclame :

-Elle est vachement bonne

Avec Gérard nous continuons de deviser pendant que Sophie se baigne.

Après quelques instants, Sophie sort de l’eau et nous rejoint. Qu’est ce qu’elle est belle dans son petit bikini, me prouvant qu’elle a de jolis seins débordant un peu du soutien gorge, mais aussi de longues jambes fines. J’ai du mal à garder mon sang froid, surtout lorsqu’elle me tourne le dos me permettant de voir son petit cul juste caché par un petit slip. J’essaie de masquer au mieux la bosse qui déforme un peu mon pantalon. Mais il me semble que le regard que me lance Sophie me prouve que je n’y suis pas vraiment parvenu et que ça ne lui déplait pas au vue des positions qu’elle prend, se baissant pour attraper son verre me permettant une vision imprenable sur ses seins ou écartant largement ses jambes. Je suis de plus en plus excité et presque content quand Gérard donne le signal du départ.

Au moment des aux revoirs, Sophie me demande si elle peut revenir profiter de la piscine.

Je lui répond qu’elle peut revenir quand elle veut.

Me voilà seul chez moi, il y a bien longtemps que je n’ai pas bandé comme ça et il est impératif que je me soulage. Je fais glisser pantalon et slip pour dégager ma bite dure comme du bois que je saisis de la main droite et commence à branler avec passion quand soudain j’entends :

-J’ai oublié ma serviette

Malgré mes efforts, je ne parviens pas à remballer mon matériel avant qu’elle m’empoigne la queue et commence un lent mouvement de va et vient qui fait encore durcir ma verge

-Tu aimes, me dit-elle

-Oh oui, vas doucement, ou je vais d’arroser les doigts

C’est le moment qu’elle choisit pour s’accroupir devant moi et me sucer

-Arrête, je vais gicler, mais pour toute réponse, elle me suce encore plus fort, enfonçant ma bite jusqu’au fond de sa gorge, revenant sur mon gland, léchant le frein du prépuce, ré-engloutissant ma queue. Ni tenant plus, je lui envoie mon foutre, en puissantes giclées, dans sa bouche. Elle me nettoie méthodiquement, se relève et en me regardant droit dans les yeux, entrouvre sa bouche pour me montrer tout le sperme qu’elle a récolté et qu’elle avale avec un grand sourire.

-Vraiment très bon ton apéro maison, me dit-elle en m’embrassant, à très bientôt, j’espère

J’ai du mal à réaliser ce qu’il vient de m’arriver, alors qu’elle se dépêche de rentrer chez elle.

Dans ma tête je me dis que cette journée était vraiment une très journée, vivement qu’elle se renouvelle, je ne pesais pas que se serait aussi rapide.

Histoire de Vieux Matou.

Une réflexion au sujet de « Avec ma nouvelle voisine »

Laisser un commentaire