Le début de notre nouvelle vie…à 2, 3 et 4 ! (suite)

Résumé : Après 3 ans de vie de couple la routine s’installe… Mais finalement peu de choses sont nécessaires pour rendre une vie sexuelle trépidante, la preuve !

Après avoir longtemps hésité, Aurélie, ma compagne, avait finalement accepté l’idée d’un plan à trois, mon fantasme, mais avec quelques réticences… Finalement nous n’avions jamais concrétisé et nous n’en parlions plus !

Pourtant un jour, alors que nous faisions l’amour, elle me reparla de cette idée d’un plan à trois mais cette fois ci avec deux mecs…

Surpris sur le coup j’ai accepté, mais après m’être vidé en elle la réalité me rattrapait… Pourquoi voudrait-elle baiser avec deux mecs ? Je ne lui suffis plus ? Et quand elle dit avec deux mecs, est-ce avec moi ou avec deux mecs différents…?

Toutes ces questions me tournaient dans la tête, je ne savais plus quoi penser il fallait que j’en parle avec elle…

– Mon coeur quand tu dis plan à trois avec des mecs, tu veux dire moi et un autre ?

– Oui bien-sur, je ne vais pas aller me taper deux mecs en te laissant à la maison non plus…

J’étais rassuré, mais ça ne me suffisait pas ! Pourquoi diable avait elle besoin de deux queues maintenant !

– Et tu as quelque chose à me dire, ça n’est plus aussi bien qu’avant que tu veux quelqu’un d’autre ?

– Non pas du tout, c’est juste que ça m’excite cette idée d’arriver à faire jouir deux hommes, arriver à vous faire éjaculer simplement parce que je suis bonne et un peu salope !

Si je m’attendais à ça, ma copine est une salope maintenant…

– Tu veux dire que tu voudrais qu’on te prenne en double ?

– Pourquoi pas, ou alors je pourrais vous sucer à tour de rôle pendant que l’autre me prend en levrette…

C’en était trop, je fus de nouveau pris d’une érection, à ce moment là elle était couchée sur le dos… Je l’ai retournée, ai mis sa chatte à hauteur de ma bouche et l’ai léchée avant de la faire descendre à hauteur de mon pénis et de la pénétrer !
Je ne mis pas longtemps à éjaculer, rapide et efficace…

Ce soir là je dormis comme un bébé, collé contre ses petits seins fermes !

Au réveil toute cette discussion m’apparut comme un rêve, ne voulant pas débuter la journée avec ce sujet je fis comme si de rien n’était, nous aurions d’autres occasions pour en parler !

Le soir, après une journée shopping, exténués, nous ne fîmes pas l’amour…
Je me suis réveillé avec une érection matinale plus impressionnante que d’habitude. Elle dormait encore, nue, à côté de moi… Après un moment d’hésitation, je pris le pot de lubrifiant posé sur ma table de nuit, en enduis mon sexe et entrepris de la réveiller en lui faisant l’amour… Plutôt efficace comme réveil, alors qu’elle hurlait de plaisir sur les coups de butoirs de ma queue, je lui ai demandé si elle était vraiment sérieuse la dernière fois que nous avions fait l’amour lorsqu’elle m’avait demandé un plan à trois…

Elle me dit que oui, mais que si ça me posait un problème il suffisait de lui dire et on passerait à autre chose.
J’étais partagé, j’avais effectivement très envie de la voir se faire pénétrer pour la première fois par une autre queue que la mienne (je l’ai effectivement dépucelée), mais d’un autre côté j’étais inquiet, et si elle prenait plus de plaisir avec un autre, si elle ressentait des sentiments pour l’autre, que deviendrais-je ?

Je lui dis après un court temps de réflexion, qu’avant de passer à l’acte j’avais besoin qu’on en parle, qu’on imagine la situation avant de faire le grand saut… Problème, je vous l’ai dit elle est relativement pudique et n’aime pas trop parler de ce genre de choses, pourtant je réussis à la convaincre et elle me décrivit la scène :

– Ce serait après une soirée bien arrosée, nous irions danser… Tu resterais avec tes amis et moi avec les miennes… Je finirais par trouver celui qui aura la chance de me pénétrer, alors je danserais avec lui, en espérant qu’il ne soit pas accompagné, je le chaufferais devant tout le monde, tu pourrais même regarder la scène…

Ensuite nous sortirions lui et moi, on partirait un peu plus loin dans le parc qui entoure la sale, là derrière un buisson je lui baisserais son pantalon et commencerais à le sucer… Toi, tu nous auras suivi et tu nous rejoindras à ce moment là…

Cette vision te fera bander, alors délicatement tu baisseras mon string, me retourneras, et tu commenceras à me baiser en levrette alors que j’aurais toujours la queue de l’autre dans ma bouche.

Ensuite quand tu auras éjaculer, vous inverserez et il viendra me prendre pendant que je te suce.

Puis quand il sentira l’excitation monter, il se retira de ma chatte mouillée, approchera son sexe près de mes seins, et me giclera dessus.

Elle avait déjà tout prévu… L’idée me plaisait bien, surtout la partie où elle devra chauffer un mec en boite, elle qui est si timide d’habitude…
Ni une ni deux je me vidais en elle et lui promis d’y réfléchir ! J’avais encore quelques réticences !

Toute la semaine, à chaque fois que nous faisions l’amour, elle m’expliquait d’une voix sensuelle, différentes mises en scène, toutes plus excitantes les unes que les autres !

Un jour elle me dit aussi qu’un de ses fantasmes serait un plan à quatre…
Décidément, elle m’étonnait de plus en plus. Cette fois là encore je lui ai demandé de m’expliquer ce qu’elle voulait faire exactement…

Elle me dit qu’on pourrait se retrouver dans le studio d’un couple d’amis… On commencerait la soirée gentiment par un repas, on irait ensuite à la boite qui se trouve à 10min à pied de leur studio et en rentrant, complètement saoul au lieu de se partager le canapé lit nous irions dans leur lit et nous baiserions à quatre sans aucune retenue ni pudeur…
Je lui ai demandé si elle voulait qu’on échange de partenaire, elle n’en était pas sure, tout dépendrait des circonstances…

Cette idée m’emballait bien plus que le plan à trois, sans lui dire j’organisai la soirée en question avec notre amis, elle devait en parler avec Aurélie et avec son copain mais elle était totalement partante… Même pour échanger de partenaire ! J’avoue que j’étais un peu flatté…

On trouva finalement un créneau deux semaines plus tard, un jeudi… On n’en parlait plus, et la veille Aurélie me dit qu’elle ne voulait plus faire tout ça, que finalement ça ne l’excitait plus !
Un peu gêné par rapport à l’engagement que nous avions pris avec l’autre couple, et aussi totalement emballé par cette idée, je réussis à la convaincre d’aller passer la soirée avec eux, je lui dis que toute façon nous ne la forcerions pas et que si elle se sentait prête sur le moment nous le ferions et sinon ça n’était pas grave.

Elle était convaincue, ouff !

Le lendemain, arrivés chez nos amis, je découvris que notre amie était vraiment partante, elle avait apporté un jeu érotique (soft) auquel nous pourrions jouer plus tard.. Je n’avais qu’une envie, réaliser ce fantasme qui au final, je dois bien l’avouer, nous était commun !

Après le repas nous avions tous un peu trop bu, j’ai commencé à toucher Aurélie, je déboutonnais un peu son chemisier pour laisser apparaitre ses seins bien ronds ! Notre amie fit de même mais avec le pantalon de son copain… Le voilà donc la bite à l’air en train de se faire sucer à 50 cm de nous, à table, par une des meilleures amies d’Aurélie, quelle vision excitante, me voilà moi aussi pris d’un érection, ni une ni deux je baisse mon pantalon et présente mon sexe à la bouche d’Aurélie, un peu timide elle finit par me prendre en bouche. Moi, grisé par l’alcool précédemment ingurgité, je lui dégrafe sous soutien, elle est seins nus et me suce devant des amis !

Je décide de passer aux choses sérieuses, je la prends par la main et l’amène près du lit, à à peine un mètre de nos amis, continue de la déshabiller et file sous la couette avec elle… On commence à se toucher mais on est vite rejoint par le copain de notre amie qui, complètement saoul, commence à toucher les tétons d’Aurélie, elle se laisse faire et j’adore ça… Ca y est, je bande bien et je décide de la pénétrer, elle comprend et m’enjambe, elle prend mon sexe dans la main et l’enfonce dans son vagin, nos amis font de même…

Et nous voilà, à quatre, dans le même lit en train de baiser sans aucune retenue… Finalement nous viendrons vite, lui comme moi, on est en retard il est passé 1h du matin nous voulons danser, pas le temps d’échanger, on se rhabille et on file en direction de la boîte…

La prochaine fois on échangera ça c’est sur, mais j’ai quand même pu admirer les formes de notre amie, elle a des plus petits seins qu’Aurélie, pas plus moches pour autant, bien bronzée, elle a un joli cul, lui par contre plus gros que celui de ma chérie, elles sont toutes les deux à tomber mais dans un genre différent. Aurélie est blonde aux yeux bleux-verts, claire de peau mais bien foutue comme un mannequin, son amie est brune aux yeux bruns (plus banal), bronzée , plus petite, plus enrobée mais quand même très sexy !

Lui par contre est mieux membré que moi, selon Aurélie son épilation totale accentue cette impression, moi je n’en suis pas convaincu, je pense qu’il a juste une plus grosse queue que moi, et rien que de l’imaginer pénétrer la chatte de MON Aurélie, ça me fait bander !

On rentrera à 4h30 du matin, complètement exténués, encore un peu saouls et fatigués d’avoir danser pendant près de trois heures…

A peine le temps de se déshabiller, soutien culotte pour les filles, caleçons pour les garçons, que… Nous dormons… Blottis les uns contre les autres dans le même lit, nous tombons de fatigue….

J’espère qu’Aurélie a apprécié cette expérience autant que moi, j’ai envie de réitérer la chose, mais en allant plus loin cette fois, oui c’est sur je veux la voir baiser sans retenue avec un autre… Je ne sais pas comment lui avouer, il va falloir que je trouve une parade !

En tout cas une chose est sure, je suis bien avec ce bout de femme, et elle m’excite chaque jour un peu plus…

J’espère qu’elle acceptera qu’on échange, j’en ai vraiment envie !

Proposée par deflorator

2 réflexions au sujet de « Le début de notre nouvelle vie…à 2, 3 et 4 ! (suite) »

  1. Petit détail qui m’a perturbée, elle fait 48kg pour 1m75, avec ce poids et cette taille, tu te fais hospitalisé pour maigreur extrême, en fait pour me voir avec sa taille si elle était mannequin elle n’aurait le droit de défiler qu’avec 10kilo en plus (loi sur l’imc)…

Laisser un commentaire